Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


lundi 12 mars 2007

Le syndrome des jambes sans repos : le SJSR.

C'est un syndrome neurologique qui est très perturbant, car il entraîne un besoin irrésistible de bouger, de remuer les jambes. C'est une sensation de brûlure, d'échauffement des muscles, de contractures musculaires.
Il est présent chez 31 % des fibromyalgiques d'après une étude belge.
Il peut être associé et ne pas le confondre avec la myoclonie qui est un mouvement involontaire des membres lors du sommeil uniquement.

Le SJSR apparaît généralement en fin de journée au moment de la mise au repos et continue toute la nuit, perturbant celle-ci, jusqu'à provoquer des réveils fréquents mais surtout empêchant souvent l'endormissement.

Le SJSR peut être diagnostiquer lors d'un séjour dans un service d'étude du sommeil (polysomnographie). Vous serez reliez par des électrodes à un ordinateur qui analysera les données toute la nuit.
Une caméra filmera votre nuit et ainsi on pourra vraiment avoir un contrôle que vous êtes bien atteint de ce syndrome.

Le syndrome des jambes sans repos en fait porte assez mal son nom, car ce syndrome ne se localise pas que dans les jambes.
En effet, dans les cas importants, on retrouve également ce syndrome dans les bras mais aussi dans les muscles dorsaux.

Comment y remédier ?
Avec un traitement qui au départ est prescrit aux malades de la maladie de Parkinson : Adartrel.
Seulement, il comporte beaucoup d'effets secondaires, telles que surtout des nausées nocturnes mais également diurnes et cela avec quelques fois un résultat très faible, voire inexistant.

Le magésium et la vitamine B6 (MagnéB6), peuvent aider à soulager cette nervosité et ces contractures involontaires. Ils peuvent atténuer les crises très fortement.
On peut y associer un décontractant musculaire. ATTENTION : pas de benzodiazépine, qui eux sont contre-indiqués avec la fibromyalgie.

L'eau froide peut aussi adoucir, car le SJSR peut être associer à une mauvaise circulation veineuse.

Des exercices d'étirements associés à des massages en fin de journée sont aussi efficaces.

Ce qui est à faire :
Diminuer ou arrêter la consommation d'alcool qui peut contribuer à renforcer le SJSR.
Supprimer le tabagisme, la caféine à très forte dose.
Faites vérifier le taux de vitamines et de minéraux dans l'organisme. En effet une carence de certains de ces éléments peuvent aggraver le SJSR. Variez votre alimentation afin d'avoir tout ce dont votre organisme a besoin.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.