Rechercher dans le blog

Chargement...

FORUM POUR LA THYROÏDE.




Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.

samedi 27 janvier 2007

L'opération de la thyroïde.

Votre médecin et vous avez pris la décision de l'opération thyroïdienne.

L'avant opération
Avant cette opération, vous aurez un rendez-vous avec le chirurgien qui généralement est un chirurgien ORL. Il arrive aussi que ce soit un chirurgien gastro-entérologue ou un chirurgien endocrinologue. Vous aurez également un rendez-vous avec l'anesthésiste, qui vous posera ce genre de questions entre autres :

  • poids
  • taille
  • antécédents médicaux personnels : maladies, opérations,...
  • antécédents médicaux familiaux
  • allergies
  • médicaments pris actuellement
  • fumeur ou pas : si c'est le cas on vous demandera de veiller à ne pas fumer les 48 heures qui précédent l'anesthésie. Dans le meilleur des cas essayer de profiter de cette période pour tenter le sevrage tabagique.
Lorsque la date de l'intervention sera définitivement fixée, on vous communiquera la date de votre entrée et les modalités à savoir si vous devez être à jeun ou pas.

La période pré-opératoire
Généralement, on entre la veille pour y subir les derniers examens nécessaires à l'anesthésie générale (pour ce type d'intervention) : électrocardiogramme, certains examens sanguins peuvent être également réalisés, radio pulmonaire,....
Certains hôpitaux ou cliniques pratiquent les interventions sous hypnose. Si vous voulez tenter cette aventure renseignez-vous lors de votre rendez-vous avec l'anesthésiste.

Lors de l'intervention
L'ouverture pour l'intervention se fait en général dans un pli du cou et horizontalement afin d'éviter que la cicatrice ne soit trop visible après cicatrisation.

Pendant l'opération, suivant la raison qui vous y amène, une analyse extemporanée de la partie ou la totalité enlevée de votre thyroïde sera réalisée. Ceci afin de vérifier si il y a présence ou pas de cellules cancéreuses. Auquel cas cela permet au chirurgien d'approfondir son intervention en enlevant toute la thyroïde et de procéder au besoin à un curage ganglionnaire et être ainsi assuré d'enlever toute trace de risque de cancer.

Le chirurgien pourra alors refermer par différents moyens : agrafes, colle.
Vous aurez surement eu la pose d'un ou deux drains qui sont généralement enlevés au bout de 2 ou 3 jours ceci sans douleur.

La période post-opératoire
Le temps d'hospitalisation est en moyenne de 4 jours, a tendance à diminuer actuellement et les sorties sont souvent faites dès le lendemain, si tout va bien.
Quelques douleurs et soucis post-opératoires peuvent apparaître :
  • douleurs cervicales dues à la position dans laquelle vous êtes tenue pendant toute l'opération.
  • douleurs à la déglutition et la sensation d'un mal de gorge.
  • un problème de voix peut également survenir, le chirurgien pouvant être amener à "titiller" les cordes vocales pendant l'intervention. Mais cela ne dure bien souvent que 2 ou 3 jours. Cette aphonie peut être de niveau variable et nul ne peut le déterminer auparavant. En cas de persistance du phénomène, des séances d'orthophonie pourront être prises.
  • une baisse du taux de calcium dû au fait que pendant l'intervention le chirurgien peut avoir toucher d'une façon ou d'une autre aux glandes parathyroïdes, qui contrôle le taux de calcium dans l'organisme. Le plus souvent la diminution est momentanée et peut durer 2 à 3 mois. On compense par un traitement. Mais le problème peut aussi devenir définitif et la supplémentation sera alors ininterrompue.
  • un risque aussi de problèmes peuvent suivre du au nerf récurrent ou nerf vague qui pourrait avoir été endommagé, pendant l'opération. 
Après l'hospitalisation
A la sortie de l'hôpital, vous aurez un traitement substitutif aux hormones thyroïdiennes T4 : du Lévothyrox en général.
Après ablation totale généralement le médecin comptera environ 1,77 µg par kilo mais le plus souvent au départ un dosage de 75 µg minimum est prescrit.
Après 6 semaines, il faudra faire un bilan sanguin et vérifier les taux afin de réajuster le dosage de Levothyrox au besoin.

Deux cas possibles :
  • vous avez été opéré pour une ablation totale : le traitement substitutif sera définitif et probablement augmenté progressivement, afin que vous trouviez le bon dosage c'est-à-dire celui qui vous convient et avec lequel vous êtes absolument bien.
  • vous avec subi une lobectomie : un traitement substitutif sera prescrit pendant plusieurs mois pour empêcher que le lobe restant ne se fatigue trop vite et se mette à fabriquer des nodules à son tour. ATTENTION ! Deux écoles : il arrive que le médecin ne prescrive pas d'hormone de substitution, et cela engendre bien souvent que le lobe restant se met alors très rapidement à fabriquer lui aussi des nodules = ré-opération assurée.
Il faudra vérifier régulièrement les taux thyroïdiens.
Ce traitement pourra être diminué au fur et à mesure que le lobe restant jouera son rôle et fabriquera la quantité d'hormones nécessaires au quotidien. Et pourra même être arrêté en cas de suffisance de production des hormones par le lobe restant. Il faudra cependant continuer la surveillance échographique annuellement.

Quelques règles importantes :
Remarque 1 :

  • Le Levothyrox doit être prit A JEUN 20 A 30 MINUTES AVANT LE PETIT DEJEUNER. Ceci afin d'éviter qu'une importante quantité des hormones ne disparaisse dans le bol alimentaire et être ainsi digérée avant d'avoir rempli son rôle. Cette condition permet au Levothyrox d'agir pleinement.
  • Si il existe un autre traitement, il faut attendre au minimum 2 heures entre le Levothyrox et ce traitement.
  • Il faut aussi éviter le soja qui inhibe les hormones thyroïdiennes naturelles ou synthétiques. Pour plus d'informations sur le sujet, lire l'article sur les recommandations pour bien prendre le Levothyrox.
Remarque 2 : La cicatrisation suivant votre cas particulier de peau, peut se faire au mieux après trois mois. Certaines crèmes pourront être utilisées en cas de besoin. Parlez-en avec votre généraliste.

Pour plus de précisions :  Quand l'opération est-elle nécessaire ?

Pour en discuter; voir le forum : Opération.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.