Rechercher dans le blog

Chargement...

FORUM POUR LA THYROÏDE.

INFORMATIONS : le forum sera fermé du lundi 15 décembre matin, au lundi 5 janvier 2015 au matin.




Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.

vendredi 12 février 2010

La NFS = Numération Formule Sanguine.

C'est une analyse qui permet de connaître le taux des globules blancs et des globules rouges.

Les globules sont des indicateurs importants dans plusieurs domaines.
Mais lorsque un seul élément de cette analyse est perturbé, il n'est donc pas forcément significatif de quelque chose de précis.
Certains doivent être couplés pour avoir une signification précise.


Attention, ici il n'est pas question de donner le traitement qui serait approprié à telle ou telle situation. C'est le médecin seul qui pourra décidé de celui qui sera le plus approprié à chaque personne en fonction des résultats de la NFS mais aussi en regard d'autres résultats, des symptômes éventuels et des antécédents familiaux et personnels.
Il s'agit bien d'une explication simple de ce que sont les différents éléments, à quoi ils correspondent et ce qu'ils peuvent donc montrer.

Les globules blancs.
Les leucocytes : C'est le terme général des globules blancs qui comprend différents types.
Donc lorsque le résultat des leucocytes est modifié, il est nécessaire de regarder le détail car en fonction du globule blanc qui comporte l'anomalie, le diagnostic peut être différent.

Les leucocytes donnent deux indications ;
  • un taux anormal, qui peut signaler une inflammation.
  • une forme anormale (blastes) qui peuvent eux indiquer une leucémie. ATTENTION : contrairement à ce que l'on pense souvent, toutes les leucémies ne sont pas mortelles. Certaines formes et pour la plupart ne sont pas graves et se soignent donc très bien.
En général, la norme des leucocytes se situe entre 1000 et 3500.
Mais comme pour toutes les prises de sang, il est nécessaire de se repérer avec les normes inscrites sur la feuille du laboratoire, puisque chaque laboratoire a ses propres normes.
  • les polynucléaire neutrophiles : ce sont des cellules du sang. Une élévation TRÈS importante peut démontrer une maladie infectieuse des voies respiratoires (sinusite, rhume,...) mais aussi du type appendicite. Attention : ils augmentent sous l'effet de certains traitements médicamenteux, tels les corticoïdes, mais aussi sous l'influence du tabac. Donc un fumeur ne doit pas être étonné d'avoir un taux élevé de ses globules blanc. Un taux bas peut être indicateur d'un risque d'infection bactérienne. Leur taux habituel se situe entre 2000 et 7500.
  • les polynucléaires éosinophiles : une élévation est une indication à des risques d'allergies, ainsi que des risques de colites (inflammation du côlon). On peut également retrouver ce taux élevé lors d'une infestation intestinales (parasitoses, oxyures, vers solitaire. Leur taux habituel est inférieur à 650. Un taux bas n'est pas un indicateur pathologique.
  • les polynucléaires basophiles : une élévation est souvent retrouvée dans le cadre des problèmes thyroïdiens, dans les cirrhoses mais aussi dans certaines leucémies. Leur taux habituel est inférieur à 200. Un taux bas n'est pas iun ndicateur pathologique.
  • les lymphocytes : une élévation est observée dans la plupart des maladies virales telles : les oreillons, la coqueluche (qui fait actuellement une très nette réapparition. Donc soyez vigilant si vous avez une toux qui persiste plusieurs semaines), grippe, brucellose,....etc ainsi que également dans la leucémie. Un taux bas est indicateur d'une déficience du système immunitaire. On parle alors de lymphopénie. Leur taux habituel se situe entre 1000 et 4000.
  • les monocytes : une élévation est observée dans les anémies ou dans les suites d'une anémie, dans certaines maladies (comme la mononucléose (Epstein Barr) et toujours également dans le cadre de certaines leucémies. Leur taux habituel se situe entre 200 et 1000.

Les globules rouges.

Les hématies ou érythrocytes : il s'agit de cellule du sang qui est colorée en rouge par l'hémoglobine.
Elle à la forme et la taille d'une lentille. Elle ne contient pas de noyau.
Une diminution des taux indique une anémie.
Mais une élévation indique une polyglobulie qui peut entraîner la maladie de Vasquez par exemple, mais aussi des symptômes tels que des acouphènes, céphalées, vertiges,.... etc et parfois aussi des accidents vasculaires cérébraux.
Cette analyse peut aussi permettre d'observer d'autres anomalies des globules.
Leur taux habituel se situe entre 3,5 et 5,5 million.
Attention
les normes sont différentes chez les hommes et les femmes. Se référer aux normes du labo.

D'autres éléments sont analysés dans la NFS qui permettent de contrôler le taux d'hémoglobine.

L'hémoglobine ou HB : il s'agit d'un pigment rouge qui permet le transport de l'oxygène des poumons vers les tissus organiques.
Un taux diminué soit inférieur à 10,5, est l'indication d'une anémie. Une autre maladie peut être apparentée à une anomalie de l'hémoglobine, c'est la thalassémie.
Son taux se situe entre 11 et 16 gr.

L'hématocrite : est un indicateur de la concentration en hémoglobine des globules rouges.
Si son taux est bas, elle indique, une anémie, une microcytose ou il indique que la taille des globules est inférieure à la normale.
Voir alors les autres éléments qui peuvent donner le diagnostic sûr.
Si son taux est augmenté, elle indique une polyglobulie ou une maladie de Vasquez.
Une déshydratation peut être à l'origine de son augmentation.
La prise de substance dites illicites telles l'EPO peut aussi augmenter le taux.
Son taux habituel se situe entre 37 et 47 %.
Attention les normes sont différentes chez les hommes et les femmes et en fonction aussi de l'âge. Et les taux sont plus élevés chez les nourrissons. Donc bien se référer aux normes du laboratoire.

Le VGM = Volume Globulaire Moyen : il donne la taille moyenne des globules rouges.
Le taux et donc la taille des globules rouges diminuent dans le cadre des anémies dues aux carences en fer. (hypochromie) Si son taux augmente, il est alors indicateur, d'une carence mais en vitamine.
Le tabac et l'alcool sont aussi responsables de son élévation.
Son taux habituel se situe entre 80 et 95 microcubes (µ3)
Inférieur à 80, il démontre une microcytose.
Supérieur à 100, il demontre une macrocytose.
Attention chez les nourrissons les taux sont différents et élevés compris entre 100 et 110.

La CCMH = Concentration Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine" : un résultat bas est indicateur d'un manque de fer soit une hypochromie. Son taux habituel se situe entre 32 et 36 g/100 mL.

La TCMH = Teneur Corpusculaire Moyen en Hémoglobine : son résultat n'est à prendre en compte que si la CCMH est elle basse.
Si elle est normale, le TCMH n'a aucune valeur indicative et ce même si son taux était anormal.
Son taux habituel se situe entre 27 et 38 picogrammes (pg).

Les réticulocytes : il s'agit d'hématies mais qui sont très jeunes.
Si une anémie a été observée par les autres analyses, et que les réticulocytes eux ne sont pas élevés, c'est que c'est la moelle osseuse qui est la cause directe de l'anémie.
Leur taux élevé est indicateur que la moelle osseuse ne fonctionne pas correctement et qu'elle produit trop de globules ce qui peut engendrer des pertes de sang, des hémorragies et donc également aussi une anémie.
Plus précisément :
Un taux sanguin de réticulocytes inférieur à 120 milliard/litre est indicateur d'une anémie dite arégénérative = la moelle n'arrive pas à compenser la diminution du nombre des globules rouges.
Un taux de réticulocytes supérieur à 120 milliard/litre est indicateur d'une anémie dite régénérative = la moelle arrive à compenser.
Son taux s'exprime en pourcentage : 0,2 à 2 % ou 0,5 à 1,5 %.
Attention les taux sont différents chez les enfants et sont plus élevés soit de 2 à 6 %.

Liens intéressants :
Pour en savoir plus sur les globules blancs.
Pour en savoir plus sur les globules rouges.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.