Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


lundi 23 août 2010

La T3 et la dite dépression.

On le sait, avant un diagnostic de maladie thyroïdienne, bien des personnes sont d'abord diagnostiquées dépressives et mises sous anti-dépresseurs (AD). Voire même ce diagnostic est maintenu même après l'annonce d'une maladie thyroïdienne.
Une étude montrait que 53 % des patients sous AD étaient en fait des malades de la thyroïde qui s'ignoraient ou étaient tout simplement ignorés des médecins pour diverses raisons, telles que analyses faites insuffisantes, mauvaise interprétation des résultats,...etc. 

Et pourtant. 
Un site explicite le phénomène dépression et hormones thyroïdiennes. Problèmes thyroïdiens et traitement de la dépression
Ici, une première phrase très intéressante sur l'importance de la T3.
la présence d'un excès local relatif de T4 dans le cerveau des patients déprimés est atténué par l'administration de triiodothyronine (T3), par le biais d'une diminution de la thyroxine (T4) dans le sérum
Donc avoir suffisamment ou trop de T4, mais insuffisamment de T3 peut provoquer des troubles dépressifs.
Donc quand les médecins disent que la T3 n'est pas utile, ici on a bien la preuve du contraire.

Une autre :  
un hypothyroïdisme cérébral local qui pourrait résulter de la dépression serait contrecarré par T3 et T4. 
Les deux hormones sont donc bien nécessaires pour supprimer le trouble.

Et donc parler de dépression alors qu'il y maladie de la thyroïde est une erreur totale.
Et le traitement thyroïdien est bien plus adapté que les AD, qui eux ne font en général qu'aggraver l'état dépressif voire même installe confortablement une vraie dépression.

Un autre site très intéressant également : La thyroïde, le psychisme et les émotions

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.