Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


samedi 24 février 2007

Vidéo du Docteur Martzolff du site Vulgaris-Médical.

Le Docteur Martzolff est un généraliste qui se penche tous les jours sur notre pathologie.

Par ce petit film il nous démontre le pourquoi de nos douleurs.

Une explication simple, compréhensible par tous et surtout bien animée par de petits schémas.

Je dis un GRAND MERCI au Docteur Martzolff pour son engagement dans cette maladie.

mardi 20 février 2007

Les examens sanguins

La prolactine
Le prélèvement peut être effectué à tout moment de la journée.

La prolactine est sécrétée par l'hypophyse. Elle est sensible au stress (sa production peut être augmentée en cas de stress), et de ce fait le prélèvement devra être effectué après une période de repos.

Le dosage de la prolactine est une analyse qui est préconisée lorsqu'il existe :
- Chez la femme : des absences de règles (aménorrhées), grossesse, une stérilité, une galacthorrée (écoulement laiteux) ou en revanche une absence de montée laiteuse, associés aux ovaires polykistiques.
- Chez l'homme : une impuissance, en cas de gynécomastie (développement excessif mammaire chez les hommes d'origines divers), la stérilité.
- plus généralement : en cas d'adénome à prolactine.

La prolactine agit pour les femmes sur la progestérone et pour les hommes sur la testostérone.

Les valeurs de référence varient suivant le sexe.
En ce qui concerne les femmes les valeurs sont :
- avant la ménopause = 3 - 20 µg /l
- après la ménopause = 2 - 15 µg /l
- pour la grossesse = les taux augmentent jusqu'à 200 µg/l. Les taux resteront élevés en cas d'allaitement.
En ce qui concerne les hommes : 2 - 15 µg /l.

En cas d'augmentation, il pourrait y avoir pour conséquence :
- un adénome à prolactine
- une dystrophie ovarienne
- un syndrome de Chiari-Frommel = aménorrhée et galacthrorée persistantes après l'accouchement.
- une maladie due à l'absorption de médicaments tels que : AD, lithium, œstrogènes, anti-histaminiques, la morphine, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (certains),...............
- une anorexie
- et différentes pathologies et troubles endocriniens : hypothyroïdie primitive, syndrome de Cushing, une insuffisance rénale ou hépatique,.......

Il peut y avoir une diminution du taux après absorption de certains traitements médicamenteux : dopaminergiques.


La VS
La vitesse de sédimentation est analysée afin de connaître les éventuels syndromes inflammatoires.
Elle est généralement associée à la protéïne C-réactive.

Les prélèvements se font généralement et de préférence A JEUN.


Les normes
:
1ère heure : < à 10 2ème heure : < à 20. Une agumentation de la VS peut se faire, en rapport avec une grossesse, l'obésité, hyperlipidémie, la pillule (oestrogènes), l'anémie qui peut monter jusqu'à 50 ou 60), une anomalie des immunoglobulines.

Augmentations pathologiques :
- une forte anémie (dite profonde) = augmentation des globules rouges : 30 ou 40 mm/h
- Syndrome inflammatoire
- Infection bactériennes
- Infections virales (HIV en début de maladie)
- Stimulation très importante du système immunitaire
- Hyperleucocytoses (leucémies aiguës)
- Maladie de Crohn
- Certains cancers, ...........

Remarque : Une augmentation de la VS ne signifie pas automatiquement une inflammation.

La CRP
La norme :
< style="font-style: italic;">Le taux peut augmenter par la prise d'oestrogènes et la fumée de cigarette.


Augmentations pathologiques :
- Maladies infectieuses,
- Infections parasitaires,
- Maladies hépatiques (cyrrhose)
- Maladies rhumatismales (PR : polyarthrite rhumatoïde, LED : lupus érythémateux déssiminés, syndrome de Gougerot-Sjögren,.......
- Grossesse et donc les moyens de contraceptions oraux (pillule)
- Après une opération chirurgicale............

Lecture des deux analyses :
- Si la VS est augmentée et que la CRP est normale cela élimine le syndrome inflammatoire. Il faut dans ce cas faire la recherche d'une anomalie des immunoglobulines.

- Si la VS est augmentée ainsi que la CRP on conclura à une inflammation.

- Si la VS est augmentée ainsi que la CRP au-delà de 200 mg/l on pourra conclure à une infecfion bactérienne.


Le cortisol
Le cortisol sert à réguler les lipides, glucides, protides....

C'est une hormone très importante pour l'organisme. Elle est sécrétée par les glandes surrénales à partir du cholestérol et "sous les ordres" de l'hypophyse ou l'hypothalamus = ACTH.

Le cortisol est donc important pour :
- les muscles.
- le squelette : risque d'ostéoporose par diminution de l'absorption du calcium au niveau intestinal.
- l'énergie.
- le cœur.
- la peau : difficultés de la cicatrisation.
- est anti-inflammatoire et anti-allergique.
- a un rôle en hématologie ! diminue les lymphocytes circulants mais stimule surtout les plaquettes. Aide à la coagulation.
- la glycémie voire hyperglycémie : augmente les sucres du foie = diabète.

Son analyse sert donc à vérifier si il y a éventuellement un dysfonctionnement de la glande corticosurrénale.

Le prélèvement se fera de préférence le matin après un repos d'au moins 20 minutes. Il faut absolument que le patient soit bien reposé.
Entre 7H et 9H la sécrétion sera maximale. En début d'après-midi sa sécrétion diminue fortement ce qui génère généralement de la fatigue.

Cette hormone peut indiquer plusieurs maladies.
Si sont taux est élevé :
- adénome hypophysaire, maladie de Chshing,
- adénome surrénalien, tumeur corticosurrénale bénigne ou maligne ou tumeur sécrétant de l'ACTH,
- anorexie mentale,
- cirrhose due à l'éthylisme,
- certaines maladies neuro-psychiatriques : nervosité - état maniaque,
- infarctus du myocarde,
- accident vasculaire cérébral,
- état de choc,

Si le taux est bas :
- insuffisance corticosurrénalienne :
- maladie d'Addison
- Hyperplasie congénitale des surrénales
- insuffisance de fonctionnement de l'hypophyse ou de l'hypothalamus

Mais le dosage peut être altéré par la prise de certains médicaments ou substances :
- les corticoïdes
- les benzodiazépine (que l'on retrouve dans les relaxants musculaires)
- les tétracyclines (contenu dans certains antibiotiques).

Pour plus de détails :
Effets du cortisol et de la cortisone

vendredi 9 février 2007

Le serment d'Hypocrate.

Au moment d'être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité. J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

Admis(e) dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs. Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité. Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j'y manque.

(Serment d'Hypocrate réactualisé par le Pr Bernard Hœrni) (Bulletin de l'Ordre des médecins - n° 4 d'avril 1996)

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.