Rechercher dans le blog

Chargement...

FORUM POUR LA THYROÏDE.

Problème forum résolu.


Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.

mardi 18 octobre 2011

Hormones T3 et T4 : conversion, action et blocage de l'action.

Ici nous allons revoir un peu la conversion et l'absence de conversion, mais aussi l'action des hormones et surtout leur prise en compte par l'organisme. Ce qu'une prise de sang, ne peut absolument pas nous révéler.

La thyroïde produit surtout 2 hormones que nous surveillons de près soit la T3 et la T4.
La T4 est une prohormone, une réserve  autrement dit c'est une hormone qui n'est pas active en l'état. Elle est transformée en une hormone qui elle est vraiment active : la T3. La T3 à une action 5 à 8 fois supérieure à la T4.
C'est le foie qui fait surtout cette conversion, mais le cerveau, les reins et les intestins également.

Les besoins en hormones sont différents chez chacun d'entre-nous.
Or nos médecins contrôlent nos besoins en fonction des normes des laboratoires. Normes qui sont bien trop larges et surtout sont "standards" or nous ne sommes pas standard. Et si nos besoins différent en fonction de notre génétique, nos activités, notre alimentation, notre environnement, nos traitements médicaux ou pas, les normes ne peuvent pas nous dire avec certitude que nos besoins sont bien représentés par ces normes.
Autrement dit les chiffres peuvent montrer que tout va bien, alors que nos besoins réels sont plus élevés.
Donc il ne faut pas se fier aux normes pour dire que tout va bien, mais il faut s'en servir pour que chacun d'entre nous trouve les bons taux pour chaque hormones. Aussi bien pour la TSH que les T4 et les T3. Pour chaque hormone nous devons trouver le taux précis qui nous convient, ce qu'on appelle le setpoint.Ce qui implique que à chaque prise de sang de contrôle les trois hormones soient bien analysées. Sans quoi il est impossible de se faire une idée réelle sur ce qu'il nous faut vraiment.

La conversion des hormones se fait donc au niveau de certains organes avec l'aide de plusieurs oliéléments comme le sélénium, le zinc, le fer entre autres.
Donc des carences ou un trop de ces éléments peuvent perturber la conversion. Mais d'autres éléments peuvent aussi être en cause, comme les oestrogènes, le cortisol, ... voir : La T3 : comment l'organisme la gère-t-il ?
Les troubles de la conversion peuvent induire et maintenir une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie alors que même la TSH et les T4 seront elles correctes. Donc la surveillance de la T3 est absolument indispensable à chaque prise de sang.

La conversion faite, on n'est pas pour autant certain que tout se passera au mieux et que surtout on va aller mieux.
Car il faut aussi que les cellules de l'organisme accepte la T3 et que donc celle-ci puisse jouer son rôle.
Le sélénium ici joue un rôle important. Autant il peut aider à la conversion des hormones T4 en T3, autant aussi il est utile pour que la T3 puisse être active au sein de la cellule. 
Et donc même avec un taux de T3 suffisantes dans l'organisme, on n'est pas pour autant au mieux de notre forme, tout simplement parce que les T3 ne sont pas prises en compte par les cellules.  Elles ne sont pas utilisées, donc pas actives. Présentes dans le sang, oui mais elles ne peuvent pas agir dans la cellule.

Plusieurs choses peuvent venir perturber cette action :
* du calcium ou du magnésium en quantité trop importante à l'intérieur des cellules (pas dans le sang, c'est différent) peut être en cause. La cellule étant alors moins sensible aux hormones. Donc une action moindre voire nulle = symptômes d'hypothyroïdie alors que les taux dans le sang peuvent être parfaitement corrects.
* le potassium qui en revanche, lui rendra la cellule plus sensible. Donc une action augmentée et donc certains symptômes à type d'hyperthyroïdie peuvent survenir, sans que pour autant le taux des hormones soient lui excessif dans le sang.Et limite cela peut faire augmenter les besoins en hormones. Donc maintenir malgré tout une hypothyroïdie.
Mais d'autres points importants sont à prendre en compte, et pourtant ce n'est pour ainsi JAMAIS fait, JAMAIS contrôlés par les médecins : les métaux lourds tels que : le mercure, le plomb, l'aluminium,...etc. Voir : Association Ariane : les métaux lourds. Qui explique assez clairement et simplement les problèmes qu'ils peuvent engendrer. Mais vous pourrez trouver bien d'autres sites qui traitent le sujet.
ATTENTION :  le zinc, le sélénium, le fer en trop grande quantité ou carencés peuvent aussi nuire à la bonne action de la T3 au sein des cellules.
Donc là cela implique toujours que l'on peut avoir un taux suffisant de l'hormone T3 dans le sang et avoir malgré tout toujours des symptômes d'hypothyroïdie si l'action des T3 dans la cellule est limitée ou bloquée, ou d'hyperthyroïdie si l'action de la T3 dans la cellule est augmentée ou trop importante.

De plus dans le processus de blocage de l'action des T3 au sein de la cellule, il y a ce dont j'ai déjà parlé dans d'autres articles : les T3 reverse ou rT3.
Hormones produites par l'organisme souvent lorsqu'il y a trop de T4.
Cette hormone est contraire à l'hormone T3 =  elle n'est pas active.
Mais en plus elle a la particularité de bloquer l'action des T3. Et là on se retrouve aussi dans la situation ou même un taux de T3 suffisant dans le sang, peut laisser encore en hypothyroïdie.

Ce ci est valables  en ce qui concerne les hormones T3 produites naturellement pas l'organisme.
Mais à savoir que lorsqu'on a un problème de conversion supplémenté en T3 chimique par Cynomel ou Euthyral, on peut se retrouver dans la même situation. Et ça il faut le savoir.
Donc si on a un problème de T3 à la base avec les hormones naturelles il est fort possible de retrouver ce même problème avec les T3 chimiques.
Ce qui fait que certaines personnes ont alors besoin d'un taux très important de T3 dans le sang, afin d'espérer que le plus possible seront prises en compte malgré tout par les cellules.

Donc on voit bien ici aussi, que se fier uniquement aux résultats de laboratoire et constater les résultats dans les normes est très loin de vouloir dire que tout est correct.
La thyroïde est très loin d'être un problème aussi simple que ce que les médecins laissent entendre du style : "prenez votre petit comprimé et tout va rentre dans l'ordre". On est très très loin de cela.

Site intéressant : Thyroïde : l'art de doser les hormones thyroïdiennes. 

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.