Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


dimanche 28 janvier 2007

L'exophtalmie.

Dernière mise à jour : 13/09/2008

L'exophtalmie est un déplacement de l'oeil dans l'orbite. Existence d'un processus qui met le globe oculaire en avant.

Il en existe plusieurs types :
  • les thyroïdiennes,
  • les tumorales,
  • inflammatoires,
  • vasculaires,
  • traumatiques,
  • malformations orbitaires.
Comment la dépister ? :
On procède à un examen à l'aide d'un appareil : l’exophtalmomètre de HERTEL.
La mesure doit être inférieure à 18 mm, au-delà l'exophtalmie sera confirmée.
D'autres examens :
  • une échographie
  • un échodoppler couleur
  • une tomodensitométrie
  • une radiographie standard de l’orbite et des sinus
  • une IRM
  • une analyse biologique des hormones thyroïdiennes T4 qui seront élevées, la TSH basse, et la présence des auto-anticorps : anti-thyropéroxoïdases (anti TPO) et/ou anti-thyroglobulines (anti TG) mais surtout les anti récepteurs de la TSH (anti TRAK) qui eux signent la maladie de Basedow.
Diagnostic :
L’exophtalmie est confirmée si l’I.O.O est supérieure à 70.

Il existent 3 grades :
  • Grade I : I.O.O supérieur à 70 et inférieur à 100.
  • Grade II : I.O.O égale à 100.
  • Grade III : supérieur à 100. Le globe oculaire est en avant.
Une cytoponction peut être réalisée afin de pratiquer une biopsie.
On suivra l'évolution de la pathologie par des photos faites régulièrement.

On confirmera ce diagnostic en vérifiant si il n'y a pas lieu de suspecter une fausse exophtalmie qui peut être :
  • une augmentation de l'oeil due à une forte myopie
  • une augmentation due à un glaucome congénital
  • une mauvaise position palpébrales (rétractations)
  • une énophtalmie.
Les causes :
En priorité dans les maladies thyroïdiennes telles la maladie de Basedow. Dans ce cas deux formes évolutives :
1 :
endocrinienne simple : lentement progressive, bilatérale dans 80 %, indolore, et réductible troubles oculaires fréquents.
2 : endocrinienne maligne : progresse rapidement, bilatérale, irréductible, très prononcée avec présence d'oedème, avec risques de kératite, baisse de la vision et hypertonie.

  • il existe des cas d'exophtalmie en euthyroïdie : 9 % des cas et 2 % au cours des thyroïdites d'Hashimoto.
  • l'augmentation du contenu orbitaire par le gonflement des muscles.
  • l'augmentation de la partie graisseuse de l'oeil. (3 grades)
L’exophtalmie est liée à l’augmentation du volume du contenu orbitaire par un gonflement des muscles et/ou une augmentation du compartiment graisseux orbitaire. Elle peut être de plusieurs grade I, II, III.
  • des gènes : HLA et CTLA4 sont également mit en cause
facteurs aggravants ou déclenchants :
  • le tabac
  • une phase d'hypothyroïdie
  • l'iode radioactif
  • le lithium.
Inflammations aiguës et suppurations de l’orbite :
  • phlegmons et/ou abcès de l’orbite
  • ostéopériostites
  • mycoses orbitaires
  • kyste hydatique
  • thrombophlébites du sinus caverneux
  • cellulites
Inflammations chroniques d’origines diverses :
  • wegener
  • amylose
  • sarcoïdose
  • histiocytose
  • vascularite
  • corps étrangers intra-orbitaires
  • pseudo-tumeurs inflammatoires
Les traumatiques :
Post-traumatiques : plaie ouverte de la cavité orbitaire
  • hématome intra-orbitaire.
  • phlegmon de l’orbite (probable corps étranger)
  • emphysème orbitaire (sensation de crépitation neigeuse liée à la présence d’air)
Traumatisme crânien : apparaît quelques semaines ou mois plus tard
  • hématome extrapériosté
  • exophtalmos (exophtalmie retardée) pulsatile
Les vasculaires :
  • hémangiomes matures : fréquent chez les enfants et ils disparaissent spontanément sur plusieurs années.
  • malformations vasculaires : capillaires, veineuses, artérielles, les fistules A-V, lymphatique, lymphangiome
Les tumorales :
Habituellement irréductibles aggravées par :
  • une diplopie avec limitation des mouvements,
  • une ophtalmoplégie,
  • une baisse de l’acuité visuelle,
  • une cécité en cas de syndrome de l’apex (compression du nerf optique).

Remarque : possibilité de tumeur. Nécessité dans certains cas de procéder à un bilan ORL et pratiquer un examen ostéotomodensitométrique orbitaire.
Possibilité de pratiquer une biopsie (nombreuses tumeurs).

Traitement :
Port de prisme
Possibilité de décompression orbitaire

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.