Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


dimanche 7 février 2010

La vitamine A.

La vitamine A a besoin de plusieurs éléments importants pour son métabolisme.
  • le zinc
  • la vitamine E : permet une meilleure absorption et renforce le stockage dans le foie.
  • des protéines

Très important !!!!!

La vitamine A peut être très dangereuse en cas de surdosage car elle est facilement stockée par l'organisme. Le surdosage peut débuter à partir de 150 mg soit 500 000 UI.

De plus elle est aussi nuisibles aux autres vitamines.

Analyse médicale

1200 à 2400 UI /l soit : 1.55 à 3.3 µmol /l soit : 430 à 860 µg /l

Les besoins quotidiens normaux
Les apports journaliers recommandés en vitamine A varient selon l'âge.
Donc ici vous trouverez les quantités approximatives en fonction de ce critère qui est le principal, mais le poids, et les activités peuvent aussi entrer en ligne de compte.
  • Nourrissons : 400 à 500 µg
  • Enfants de 1 à 12 ans : 300 à 600 µg
  • Adolescents de 13 à 19 ans : 600 à 900 µg
  • Adolescentes de 13 à 19 ans : 600 à 700 µg
  • Hommes : 900 µg
  • Femmes : 700 µg
  • Femmes enceintes : 750 à 770 µg
  • Femmes allaitantes : 1200 à 1300 µg
Source

Les aliments qui en apportent le plus.
Les aliments d'origine animale.
  • agneau, porc, veau
  • les pâtés de foie de tout animal
  • le jaune d'oeuf
  • les poissons
  • l'huile de foie de morue
  • les produits laitiers
Liste non exhaustive.
Dans les légumes mais avec la pro-vitamine A. Développée plus bas.

Son rôle et sur quels éléments de notre organisme elle intervient.
  • Indispensable à nos yeux pour une bonne vision mais surtout elle est la protectrice de notre cornée
  • permet le développement des différents tissus : la peau, la cornée, les bronches (voies respiratoires) mais aussi les intestins
  • Indispensable au développement osseux du foetus et pour la croissance de l'enfant
  • agirait dans le cas d'inflammation
  • Utile dans la synthèse de la progestérone, des hormones et de certaines protéines
  • Utile au système immunitaire en aidant l'organisme à résister contre les diverses attaques qu'il peut subir
  • Permet aussi un ralentissement du vieillissement
  • permet l'absorption du fer
  • Un peu en controverse, des études montreraient qu'elle pourrait aussi être utile en prévention de certains cancers.
Ce qui peut provoquer des carences
Les carences sont rares dans les pays occidentaux. Mais certaines maladies peuvent entraîner une carence.
  • végétalisme et végétarisme qui n'apporte que la béta-carotène mais pas de vitamine A directement.
  • ne pas manger suffisamment de fruits et légumes grâce à l'apport de la béta-carotène
  • syndrome de mal-absorption : maladie coeliaque
  • troubles intestinaux
  • troubles hépatiques
  • les régimes trop restrictifs
  • certaines parasitoses
  • carence en zinc (par nuisance à la synthétisation de la béta-carotène)
  • carence en vitamine C (par nuisance à la synthétisation de la béta-carotène)
  • alcoolisme (par nuisance à la synthétisation de la béta-carotène)
  • l'hypothyroïdie (la thyroïde transforme le béta-carotène en vitamine A)
Ce que les carences peuvent entraîner
  • entraîne des troubles importants de la vision
  • possibilité de xérophtalmie. Dans les cas les plus graves elle peut entraîner la cécité.
  • croissance osseuse est perturbée et peut même conduire à un arrêt complet de la croissance chez l'enfant.
  • perturbation du système immunitaire : risque de développement d'infections virales ainsi que des troubles respiratoires.
  • appétit diminué = risque de perte de poids, mais risques également d'autres carences par l'absence d'alimentation
  • risques de diarrhées dues à une altération de la muqueuse intestine.
Ce que l'excès peut provoquer

On peut donc augmenter les risques d'un excès si en plus d'une alimentation correcte et variée, on ajoute à cela des prises de vitamines en complément.
Donc si votre alimentation est riche et variée, vous prendrez bien plus de risques à prendre de la vitamine A en complément, puisque le risque de carence est tout de même relativement limité.

Le trop de vitamine A peut donc entraîner :
  • Chute des cheveux pouvant aller jusqu'à l'allolopécie.
  • Troubles de la vision qui peut être observé par un dédoublement des objets = diplopie
  • Conjonctivite
  • Maux de tête
  • Risque d'augmentation du volume du foie par le fait que la vitamine A est stockée à son niveau
  • Des douleurs osseuses
  • Dessèchement de la peau (desquamation)
  • Sécheresse oculaire
  • Perte d'appétit
  • Nausées, vomissements
  • Douleurs abdominales
  • Hyperleucocytose (augmentation importante des leucocytes = sortes de globules blancs)
  • ostéoporose
La provitamine A ou la béta-carotène.
Les fruits et les légumes contiennent de la provitamine A, autrement dit la carotène ou béta-carotène, qui peut-être transformée par l'organisme et ainsi synthétisée en vitamine A.
L'apport journalier conseillé en béta-carotène est de 2 mg environ. Un excès peut provoquer divers troubles comme : maux de tête, perte d'appétit, douleurs abdominales.

La plupart des légumes en contiennent mais aussi les fruits.
Contrairement à ce qu'on pourrait croire ce n'est pas la carotte qui en contient le plus mais la patate douce : 9,5 mg.
Les autres légumes et fruits sont par ordre important d'apport :
  • le chou vert frisé mais cru
  • La carotte cuite
  • les épinards cuits
  • la carotte crue
  • les épinard crus
  • les laitues à feuilles rouges
  • la mâche
  • la citrouille
  • le pissenlit
  • la ciboulette
  • les poivrons rouges
  • l'abricot séché
  • les melons
  • le brocoli
  • l'abricot cru.
La plupart des autres légumes et fruits en apportent également mais là le taux est inférieur à 1 mg.
La béta-carotène permet la bonne absorption du fer tout comme la vitamine C.

Petit truc pour savoir rien qu'à la couleur si un légume ou un fruit peut contenir beaucoup de béta-carotène : la couleur va du jaune au rouge en passant par l'orangé.

Pour aider l'absorption du béta-carotène pensez toujours à ajouter un peu de matière grasse à vos légumes.
Si vous prenez les fruits ou les légumes en jus, idem ajouter un peu d'huile d'olive par exemple, quelques gouttes suffisent amplement.
Publier le message

Remarque : La provitamine A ne peut, en revanche, pas permettre un excès de la vitamine A, puisque l'organisme synthétise la provitamine en vitamine A qu'en fonction des besoins.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.