Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


mardi 29 juin 2010

Les implants contraceptifs et la thyroïde. Sondages.

Les implants contraceptifs, agissent sur le cerveau et plus précisément l'hypothalamus et l'hypophyse en le/les trompant. 
En effet, il leur indique un état de grossesse permanent. Ce qui implique que l'ovulation est donc stoppée, mise en sommeil. Les règles sont aussi supprimées, puisque l'implant à la différence de la pilule contraceptive, ne s'arrête pas pendant une semaine. C'est trois ans, pendant lesquels l'organisme ne va plus produire d'ovocytes et qui supprime les règles. Donc le cycle menstruel est complètement supprimé. Ce qui n'est pas sans risque puisque cela peut entraîner bien des problèmes par la suite, surtout pour les jeunes femmes qui seraient ensuite en désirs d'enfants.

Sincèrement on le sait, les règles c'est embêtant certes mais elles sont aussi très utiles.
Elles permettent de contrôler la régularité d'un cycle et la durée du cycle.
Elles permettent de savoir si un problème peut être présent ou pas.
Elles permettent un contrôle sur la fonction ovarienne, puisque en fonction de la phase du cycle dans laquelle on se trouve, les hormones n'ont pas les mêmes taux. 
Elles permettent donc régulièrement de savoir si il existe ou pas un problème qu'il faut prendre en charge.



De plus, il faut savoir que l'implant ce sont des hormones qui ralentissent le rôle de l'hypophyse ou qui font croire à l'hypophyse et l'hypothalamus qu'il y a une grossesse en permanence. 
Quand on sait que l'hypophyse est très souvent perturbée lors d'une grossesse, il est difficile d'imaginer qu'elle ne le soit pas sous l'effet de l'implant. 
Et l'hypophyse si elle est ralentie ou perturbée ce n'est pas qu'au niveau des hormones sexuelles mais aussi de toutes les autres hormones, donc y compris les hormones thyroïdiennes et surrénales. Ce qui n'est pas sans entraîner bien des problèmes à tout niveau de l'organisme.
Mais on met Tchernobyl en avant dans les problèmes multiples de thyroïde actuellement, comme aussi dans les problèmes de grossesse difficile ou même absente............ Pourtant la contraception n'est pas en reste.
L'implant comme certaines pilules contraceptives qui agissent comme l'implant, pourraient même être à l'origine de bien des problèmes de stérilités que l'on observe actuellement. 
En effet, beaucoup de femmes sont stériles ou doivent avoir recours à une stimulation pour enfin espérer être maman.

Deux sondages qui sont lié, mais pour les personnes ayant ce type d'implant et ayant des problèmes de thyroïde. Les personnes sans problème de thyroïde actuellement ne sont donc pas concernées par ces sondages. 
Le premier :
Avant que l'on vous prescrive cet implant, avez-vous eu un bilan hormonal complet ?
Soit les oestrogènes et progestérone certes mais aussi LH, FSH et surtout un bilan complet pour les surrénales, la thyroïde ? Plusieurs réponses possibles. Exemple, oui vous avez eu des examens vous pouvez alors indiquer lesquels.
Le deuxième :
Aviez-vous des problèmes de thyroïde avant la prescription et la pose de cet implant ?
Une seule réponse possible.
Pour ce deuxième sondage, il est clair que si vous êtes sur ce blog, cela laisse supposer que vous avez des problèmes de thyroïde actuellement.


Les sondages seront clos à la date du 30 septembre 2010 à minuit.
Sondages stoppés avant la date prévue car il y avait deux sondages auxquels il fallait répondre, et trop de personnes n'ont répondu qu'à un seul.
Donc les résultats ne seront pas le reflet de ce qui se passe réellement.
J'indique ici, les résultats de ce que les sondages ont toutefois donnés.

1er sondage :

Implant contraceptif. Avant que l'on vous prescrive cet implant, avez-vous eu un bilan hormonal complet ? Thyroïde, surrénales,... etc.

Oui.
  4 (19%)
Non.
  14 (66%)
Certains examens ont été fait.
  1 (4%)
La thyroide oui, les surrénales non.
  3 (14%)
Juste FSH, LH, oestrogène, progestèrone,...
  2 (9%)

Nombre de votes jusqu'à présent : 21
Nombre de jours avant la fin du vote : 53. Arrêt du sondage le 8 août 2010.

2eme sondage :

Aviez-vous des problèmes de thyroïde avant la prescription et la pose de cet implant ?


Oui.
  2 (18%)
Non.
  9 (81%)

Nombre de votes jusqu'à présent : 11
Nombre de jours avant la fin du vote : 53. Arrêt du sondage le 8 août 2010.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.