Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


dimanche 28 janvier 2007

Une émission de France 2 : le soja.

Une émission ce matin sur le soja France 2.

Il est bien précisé que le soja et ces soit-disant bienfaits ce n'est qu'une histoire de marketing. 

Le médecin sur le plateau dénonce même ouvertement que le phénomène de mode qui tend à dire que le lait de vache est mauvais pour la santé, est amené par des gourous. Car rien n'a jamais démontré que le lait était nocif pour la santé. On a tout de même plus de 2000 ans de recul sur ce fait. Alors que sur le soja on a aucun recul.

Aucune preuve que le soja soit bon et voire meilleure que le lait pour la santé. Bien au contraire. Il peut y avoir des carences des acides gras par exemple.

Les produits à base de soja (lait, yaourts,.... ) sont formellement contre-indiqués chez les jeunes enfants. Attention risque d'ostéoporose.

On peut manger par exemple du soja en rajout dans la salade mais ne pas remplacer tous les produits laitiers pas ceux dérivés du soja.

On ne fait pas d'allergie au lait mais on fait une intolérance.
Les personnes qui se disent allergiques au lait le seront immanquablement également au soja. 


J'espère que d'ici quelques jours on aura le compte rendu complet de l'émission sur le site.
Car le médecin et Isabelle Ballestrero (pas sure de l'orthographe) donnaient des chiffres et des éléments très importants.

Ce qui corrobore parfaitement les propos : Les bonnes raisons d'éviter de consommer les dérivés du soja.

De plus le soja est très controversé quand au fait d'en donner à des nourrissons. Donc ne pas tenter de remplacer le lait de vache par du lait de soja chez un nourrisson sous prétexte que le soja est naturel et serait porteur de bien des vertus.
Il s'avère également, que comme il contient beaucoup de phyto-oestrogènes, qui peuvent être confondus avec les hormones féminines produites naturellement par notre organisme, cela peut entraîner un risque important de stérilité féminine.

En effet, d
es études récentes ont démontré que l'exposition aux phyto-oestrogènes en début de la vie augmenterait les risques d'endométriose mais aussi du cancer du sein. Il a été démontré également que les phyto-oestrogènes diminuent la fertilité des oiseaux et des moutons.

Le soja fait partie également des aliments qui sont reconnus comme allergisants au même titre que donc par exemple : les crustacés, les arachides,...
C'est pourquoi une directive européenne (novembre 2005) demande à ce que les produits faisant partie de la liste des 12 produits les plus allergisants soient précisés sur chaque étiquette des aliments.
Questions des allergies le lait de soja est tout autant cité que les autres laits.
30% des enfants allergiques au lait de vache le sont également aux protéines de soja et 70% d'entre eux le sont aux protéines de lait de chèvre.
Source.
En revanche, le soja ne crée plus trop de problème pour les femmes ménopausées et il aurait même là quelques vertus thérapeutiques de la ménopause. Mais attention car alors il peut aussi accentuer une hypothyroïdie ou en entraîner une.

*************************************************************************

Complément d'informations du 28 février 2007

Cela fait un moment que l'on entend parler des sois-disant bienfaits du soja sur l'organisme, qu'il serait à même de protéger du cancer.

Ce qui est faux.
Les personnes à risque de cancer du sein sont encore plus vulnérables avec les produits à base de soja. Les germes de soja en revanche eux peuvent être prit puisque en fait il ne s'agit que d'un haricot : le Mungo.

Mais surtout attention aux malades de la thyroïde surtout hypothyroïdie et Hashimoto car le soja inhibent les hormones thyroïdiennes.

L'AFSSAPS fait une recommandation sur le fait de donner du soja aux enfants très jeunes, surtout aux fillettes à causes des isoflavones contenus en très grande quantité dans le soja.

Un extrait d'un article de l'AFSSAPS communiqué sur le forum "vivre sans thyroïde" :
Considérant que les études de sécurité menées chez l’animal mettent en évidence des effets indésirables chez le jeune animal (concernant la maturation des organes sexuels et la fertilité notamment) et conduisent ainsi à la plus grande prudence chez l’humain à cette période de la vie ; que chez l’enfant hypothyroïdien les préparations à base de protéines de soja riches en isoflavones peuvent augmenter les besoins en thyroxine ; que l’absence de risque n’est pas documentée rigoureusement au delà d’un apport de 1 mg/kg de poids corporel/j en équivalents aglycones des isoflavones ;

L’Afssaps estime que :
  • les informations relatives à la stabilité de la vitamine D jusqu’à la DLUO sont satisfaisantes et montrent que les teneurs en vitamine D des jus de soja sont stables ;
  • les teneurs en phyto-estrogènes des tonyus destinés aux enfants de 3 à 15 ans sont trop élevées ;
  • la présence et le contenu en isoflavones aglycones devraient être mentionnés sur l’étiquetage recommandé pour les aliments à base de soja soit : « contient X mg d’isoflavones (famille des phyto-estrogènes). A consommer avec modération (limiter la consommation quotidienne à 1 mg/kg de poids corporel). Déconseillé aux enfants de moins de 3 ans
source : http://www.afssa.fr/Ftp/Afssa/29807-31224.pdf

Le site de l'AFSSAPS : http://www.afssa.fr/
Il faut taper soja ensuite dans le moteur de recherche du site et vous aurez toute une liste d'articles sur le sujet qui démontrent que les différents bénéfices du soja sur la santé ne sont que des allégations.
Il en est de même au sujet des omégas 3.
 
Attention le site peut être très lent en chargement.

************************************************************************
Complément d'informations du 10 mars 2007.

Les germes de soja ne sont en fait pas du soja.

Effectivement il ne s'agirait pas véritablement du soja, mais les germes proviennent d'un haricot : le Mungo.
Le véritable soja qui est en fait une graine ne peut qu'être utilisé qu'en tofu.
http://perso.orange.fr/ardenne.agricole/magazine/68.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Et aussi :

Citation:
Pour la plupart d’entre nous, la seule forme connue est celle qui permet de faire de délicieuses et fraîches salades : le germe de soja. Et bien, c’est raté ! Les germes de soja vert ne sont pas du soja, mais un haricot germé appelé haricot mungo ou haricot mung. C’est un simple haricot, qui n’a pas les vertus nutritives du soja.
http://www.tatoufaux.com/spip.php?article438Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Comme quoi le soja que nous connaissons chez nous à des dessous bien cachés. Le soja est une source inépuisable de mensonges dirait-on.


Et attention également, le soja est produit en grande quantité par Monsanto = soja transgénique. 
Voir article concernant cette société.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.