Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


vendredi 4 juillet 2008

Le Cynomel ou la T3 comment ça fonctionne ?

Le Cynomel ou l'Euthyral, le Téatrois sont les médicaments dans lesquels on trouve l'hormones thyroïdienne T3L de synthése.

La T3L est l'hormone réellement et la seule active.

Les médecins en ont peur et sont frileux à la prescrire tout simplement parce que justement elle est très active.
Ce qui implique que si elle est très active son manque comme sont trop, engendrent des problèmes dans tout l'organisme.
Et ça les médecins ne l'admettent pas du tout voire même le nient carrément.
Oh ils ne le nient pas quand il y en a de trop mais trop peu pour eux, ce n'est pas un problème.

La T3L en trop grande quantité peut provoquer des palpitations cardiaques, des diarrhées, une fonte musculaire, de la nervosité,.... enfin tous les symptômes de l'hyperthyroïdie.
La T3L en trop petite quantité, peut provoquer donc tous les symptômes de l'hypothyroïdie.

Le problème de la prescription de la T3L en complément du Levothyrox ou d'un traitement de T4L comme le L-thyroxine, vient de plusieurs choses :
  1. l'action rapide et très (trop ?) importante de l'hormone
  2. le dosage de la molécule dans les comprimés est trop important. En effet l'Euthyral contient 20 µg, le Cynomel 25 µg, le Téatrois 0,35 mg
  3. la nécessité de devoir prendre de petits dosages en plusieurs prises
  4. et en plus, une erreur des médecins qui l'associent au dosage de la T4 sans faire au préalable une diminution de la T4 ce qui entraîne alors une double dose, mais je vais développer.
1. L'action rapide.
La T3L a en effet une 1/2 vie de 24 heures.
Donc voir le principe de la 1/2 vie d'un médicament qu'il s'agisse du Levothyrox ou d'un autre le principe est le même. C'est la durée qui diffère.
L'action de la T3 est très rapide mais aussi très courte car elle s'élimine rapidement.
L'action de la T3 est importante car chaque cellule de l'organisme à besoin de la T3 car cette hormone agit au niveau de toutes les cellules de l'organisme et participe à l'élaboration de l'énergie.
Donc la T3L est VITALE à TOUT l'organisme.

2. Le dosage trop important des comprimés.
Les comprimés contiennent une dose importante de la molécule ce qui les rend particulièrement dangereux et surtout inadaptés aux besoins réels du patient.
Il faut les prendre par 1/4 ou 1/2 mais surtout en plusieurs prises en évitant les prises trop tardives dans la journée qui peuvent alors entraîner des insomnies.

Pourquoi est-il trop important ?
Parce que les raisons du manque de T3L sont :
  • la conversion de l'hormone T4L ne se fait pas correctement
  • pas suffisamment
  • pas du tout.
Ce manque d'hormones ne veut pas dire pour autant qu'il faille prendre la quantité nécessaire le matin et qu'ensuite cela est bon pour la journée. Pas du tout, mais ça c'est le point 3.

3. De petites doses plusieurs fois par jour.
Bien entendu, puisque que comme vu plus haut, la T3L est très active et très rapidement.
Donc une quantité trop importante d'un coup, donne une action rapide et surtout trop hormones présentes de quoi se faire un bon électrochoc, ce qui n'est absolument pas bon pour l'organisme, qui en fait n'a besoin que de petits coups de pouce, plusieurs fois par jour, comme le fait normalement notre organisme quand tout va bien.

Donc un petit dosage plusieurs fois par jour, sera bien plus efficace et surtout plus sûr qu'un dosage fort en une seule prise.

4. Nécessité de diminuer le dosage de la T4L lors de l'ajout de la T3L.
Les médecins lorsqu'ils donnent un apport de T3, l'ajoutent au dosage de la T4, ce qui est une grosse erreur puisque comme on le sait la T4 permet elle de produire de la T3 par conversion, ce que fait notre foie.
Donc si on ajoute de la T3 à un dosage de T4 sans diminuer ce dernier, on risque de se retrouver avec un trop d'hormones et ce même si le taux de T3 est vraiment très bas, et même si il est hors norme minimale.

Pourquoi ?
  • Parce que la T4 en trop, peut alors elle aussi donner des symptômes désagréables ressemblant à ceux de l'hyperthyroïdie.
  • La T3 à besoin d'elle-même pour être convertie par le foie. C'est-à-dire qu'un apport de T3 directe par un traitement peut alors aider notre foie à mieux convertir la T4. Donc un apport supplémentaire de T3 doit être prit en compte.
Ces éléments doivent être prit en compte de suite car on ne sait pas comment l'organisme va réagir.
Donc par prudence, il est préférable de faire la posologie tout doucement, en procédant par paliers, de petits dosages des deux hormones au fur et à mesure.

Donc lorsqu'on doit ajouter de la T3 à un traitement déjà existant de T4, il est impératif de diminuer d'abord la T4, et d'ajouter la T3 par petites doses.

Exemple :
On a déjà un traitement de 100 µg de Levothyrox.
On commence alors par 1/4 de Cynomel par exemple, ce qui donne 6,25 µg mais on diminue alors de 25 µg minimum le Levothyrox.
En principe on compte 25 µg de T4 en moins pour 5 µg de T3 ajouté.

REMARQUE :
Comme je le disais en début d'article, les comprimés sont trop dosés.

Je commencerais par l'Euthyral qui contient 100 µg de T4 et 20 µg de T3 par comprimé.
Donc 1/4 de cp d'Euthyral nous donne 5 µg de T3 et 25 µg de T4. Ce qui est un bon rapport mais pas très facile à gérer.
Car si vous voulez par exemple, n'augmenter que la T3, vous devez obligatoirement augmenter aussi la T4.
Si vous voulez augmenter la T4 uniquement, vous pouvez le faire mais alors en y associant du Levothyrox ou de la L-thyroxine.

Quant au Cynomel lui doit alors être associé à un traitement de T4 soit le Levothyrox ou le L-thyroxine.
Mais il peut dans certains cas être prescrit seul. Après une opération de la thyroïde pour cancer en attendant la cure d'iode par exemple.
Le Cynomel contient donc 25 µg de T3 par comprimé, ce qui est bien de trop.
Même 1/4 de cp donne un dosage trop important en 1 prise car bien des personnes ont besoin ne serait-ce que d'un 1/4 de ce 1/4, plusieurs fois par jour.

Comme aux USA, il existe le Cytomel qui est en deux dosages : 25 µg et 5 µg.
Ce qui fait que 1/4 de cp de 5 µg ne donne que 1,25 µg et parfois c'est suffisant pour une prise. Ou même 1/2 cp serait suffisant puisque alors on peut alors renouveler la prise à 2 ou 3 heures d'intervalle.
Cela donne le petit coup de pouce nécessaire, mais sans donner les risques de nervosité, palpitations ou de tremblements qui sont souvent alors associés et surtout craint des patients.

Je ne parlerais pas du Téatrois, car déjà le traitement n'est pas remboursé par la sécurité sociale et en plus il contient donc lui 0,35 mg de T3 ce qui est encore bien plus dosé et donc encore bien plus à risques.
Ou alors là c'est pour les cas où les personnes n'absorbent ou ne convertissent absolument pas la T4 et dans ce cas la seule solution est uniquement la prise de T3.

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.