Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


mercredi 12 décembre 2007

La TSH : seul test valable pour détecter une maladie thyroïdienne ???

Réponse : pas si sûr que cela !!!!!

En effet, le manque d'hormones thyroïdiennes ralentit fortement les réflexes ostéodentineux et le trop d'hormones les accélère et ce quelle que soit la valeur de la TSH.

Cela peut être démontrer par un simple test qui est celui du réflexe achilléen (tendon d'Achille), qui calcul simplement le temps de réponse de l'extension du pied sur la jambe.
Plus l'hypothyroïdie est importante, plus long sera le temps de réponse.
Plus l'hyperthyroïdie est importante, plus rapide sera le temps de réponse qui est en général supérieur à 220 ms, et ceci indépendamment de la valeur de la TSH, puisque les réflexes sont soumis à l'influence directe des hormones thyroïdiennes circulantes.

Ce test du réflexe achilléen peut parfaitement donc démontrer que la valeur de la TSH, n'est en rien représentative des valeurs réelles du taux des hormones thyroïdiennes dans l'organisme et encore moins fidèle à l'hypothyroïdie réellement ressentie par le malade.

Pour preuve, une étude a été faite sur plusieurs personnes que l'on a regroupé en fonction des taux thyroïdiens sanguins semblables de la TSH.

Lorsque le test réflexe a été réalisé, il s'avère alors qu'il existe une très nette différence dans les temps de réponse alors que la TSH est donc sensiblement la même.
La différence se fait alors au niveau du taux des hormones thyroïdiennes T3 et T4.

De quoi donc, démontrer aux médecins et aux administrations qui ont décidés que seule la TSH était suffisante à déterminer si il existe une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie et de doser le traitement en fonction uniquement de ce seul critère, ont parfaitement TORT.

La TSH n'est donc pas le seul critère pour ajuster un traitement médical thyroïdien et que donc les T3 et les T4 doivent être connues et que l'on peut aussi se servir des paramètres cliniques et métaboliques pour y parvenir de façon plus sensible.

Remarque : Attention au tabagisme qui peut fausser les résultats du temps de réponse qui sera encore accéléré dans l'hyperthyroïdie puisqu'il stimule la fonction thyroïdienne, mais il sera également accéléré en hypothyroïdie.

La TSH n'est pas la seule valable, comme on vient de le voir, mais également il faut savoir que contrairement à ce que les médecins prétendent, ce n'est pas la seule autorisée et du moins il n'est nullement interdit aux médecins de faire analyser les hormones thyroïdiennes.

Car il est laissé à l'appréciation du médecin si les analyses des hormones thyroïdiennes sont utiles ou pas.
Donc quand le médecin dit qu'elles ne servent à rien, il pense que cela n'apporte rien de plus à son diagnostic. Et pourtant le diagnostic peut se voir très vite être modifié par les analyses dès qu'on a les résultats sous les yeux.

Mais la sécurité sociale émet des objections à ces analyses :
Une meilleure appropriation de certains référentiels
Durant l’année 2004, le suivi des recommandations des autorités scientifiques s’est amélioré. (calcul du LDL Cholestérol etc).
De même, la prescription concomitante du dosage des trois hormones thyroïdiennes (non justifiée par les recommandations de bonne pratique) a enregistré une diminution de 4,2 % (en nombre d’actes). Toutefois, 780 000 dosages de ce type sont encore prescrits 2004, dont la grande majorité ne peut être justifiée médicalement.
Source
Donc il y a de quoi comprendre qu'on n'est pas près de voir ces analyses être plus facilement prescrites.

Pour en discuter, voir forums de la catégorie : Discussions générales (sous-forums : analyses) 

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.