Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


samedi 27 janvier 2007

Le rôle des T3 et des T4.

On dit T3 et T4 tout simplement en rapport avec la quantité d'atomes d'iode qui composent les hormones thyroïdiennes. Donc 3 atomes pour la T3 et 4 pour la T4, tout simplement.
Les T3 et les T4 sont des hormones "fabriquées" directement par la thyroïde, avec l'iode et de la thyropéroxydase et envoyées dans l'organisme à l'aide de la thyroglobuline.

La T4 circulant dans l'organisme est intégralement produite par la thyroïde.

60 à 75 % de la T3 utilisée par l'organisme provient directement de la T4.
Le pourcentage restant des T3, provient de la production directe de la thyroïde.
Le foie est l'organe qui convertit le plus de T4 en T3. Donc en cas de problème hépatique, on peut quelque fois se retrouver avec un manque ou un trop* d'hormones T3.

Les intestins, les reins, mais aussi tous les tissus peuvent convertir en fonction de leur besoin, la T4 en T3.
Lorsqu'il existe un manque de T3, on peut le combler avec la prise de Cynomel, du Téatrois (TA3) ou de l'Euthyral et/ou en traitant le problème hépatique surtout puisque c'est le plus gros apport de T3. Si l'explication d'un manque de conversion de T3 ne peut être expliquée par le bilan hépatique, alors il faut aussi contrôler la fonction rénale et intestinale.
Si le problème de conversion est dû à une des autres zones qui ne pratique aussi la conversion, cela peut donner des résultats sanguins un peu bas en T3, mais cela provoquera surtout des symptômes plus spécifiques à la zones qui manque d'hormones.
Par exemple des troubles de la mémoire, le manque de concentration, peuvent être expliquer parce que le cerveau ne convertit pas suffisamment d'hormones T4 en T3.
Donc lorsque ce sont des zones comme cela qui ne produisent pas les hormones nécessaires, c'est l'apport de l'hormones de T3 par traitement qui leur permet d'en avoir.
Donc dire que si les hormones sont en suffisance dans l'organisme par constat de la prise de sang, ne veut absolument pas dire que toutes les zones de l'organisme ont leurs besoins comblés.
C'est un peut le même principe que pour le magnésium qui peut être en suffisance dans le sang, mais si il ne se fixe pas aux muqueuses, ces zones peuvent montrer des signes de carences par des crampes par exemples.

trop* : Le trop d'hormones, peut trouver une solution en traitant le problème hépatique ou alors avec un léger dosage de traitement freinateur de la thyroïde, mais pas facile à utiliser car les effets secondaires peuvent être bien pires que l'excès d'hormones.
En freinant un peu la thyroïde on peut ainsi diminuer la production de T4 ce qui laisse moins de possibilités au foie de produire de la T3.


La T4 doit être en quantité suffisante car elle sert également à la fabrication des hormones T1 et T2 qui elles servent à fixer l'iode dans la thyroïde. L'iode étant le carburant de la thyroïde. Le manque d'iode pouvant être à l'origine d'une hypothyroïdie.

Les T3 sont très importantes au contraire de ce que disent toujours les médecins, car c'est l'hormone qui est réellement active. Elle aide le coeur à travailler, mais aussi le cerveau, les muscles, le système nerveux central,...
Les T3 sont très importantes d'ailleurs dans le développement du foetus. Un manque de ces hormones peuvent entraîner de graves malformations : cardiaques, du cerveau, du squelette, des muscles, du système nerveux central,....
Pour plus d'informations à son sujet, lire : Importance de la T3.

Pour rappel : le fonctionnement hyper/hypo :
La TSH est l'hormone de l'hypophyse.
Lorsqu'il n'y a pas assez d'hormones thyroïdiennes T3 ou T4 dans l'organisme, l'hypophyse envoie des signaux à la thyroïde pour lui dire qu'elle doit travailler. Tous ces signaux correspondent au chiffre de la TSH qui sera alors élevée. Plus l'hypophyse envoie de signaux plus la TSH est élevée = hypothyroïdie.
A l'inverse quand la thyroïde travaille trop, l'hypophyse n'envoie pas de signaux et donc la TSH descend = hyperthyroïdie.

Donc :
hyperthyroïdie = TSH basse - T3 et T4 hautes
hypothyroïdie = TSH haute - T3 et T4 basses.

Evolution de la TSH et de la T4 en fonction de l'âge, de la naissance à l'âge adulte :

Attention : ceci ne tient pas compte des différents tests utilisés dans les laboratoires, donc il peut exister des différences. Ceci est juste un tableau indicatif.
Les valeurs réelles à voir son celles qui seront avec le résultat de la prise de sang sauf au sujet des enfants et encore plus des bébés.

Liens intéressants :
Hormones thyroïdiennes T4 et T3.

Pour en discuter, voir forums de la catégorie : Discussions générales (sous-forums : analyses) 

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.