Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


samedi 12 juin 2010

La vitamine D.

La Vitamine D est une vitamine et une provitamine.
Elle est importante pour : 
  • prévenir l'ostéoporose et en ralentir la progression
  • dans le traitement de l'ostéomalacie
  • améliorer l’absorption et la rétention du calcium
  • prévenir certains cancers.
  • prévenir le diabète de type 1
  • prévenir certaines maladies auto-immunes
  • prévenir des troubles cardiovasculaires
Elle est connue aussi sous différents noms tels que : calciférol, calcifédiol, cholécalciférol, dihydroxycholécalciférol, ergocalciférol, vitamine antirachitique, vitamine soleil.

La vitamine D est liposoluble = soluble dans un corps gras.
La vitamine D peut être apportée par certains aliments dont la liste est très limitée. Voir ci-après.
Elle est le plus souvent obtenue par un phénomène de synthétisation au niveau de la peau, ce qui lui a valut son nom de "vitamine soleil". Ce phénomène est d'ailleurs à l'origine du fait que la vitamine D n'est pas considérée comme étant réellement une vitamine, puisqu'elle ne suit pas le principe des vitamines. 

La vitamine D est absorbée dans l'intestin grêle puis repart dans la circulation générale par voie lymphatique.
Après absorption, elle est associée à une protéine qui va la transporter  jusqu'au foie pour y être convertie en 25-hydroxyvitamine D. Cette dernière se lie également à cette même protéine porteuse qui l'emmène alors jusqu'aux reins où,là elle est transformée en sa forme active : la 1,25-dihydroxyvitamine D.
On la retrouve stockées surtout dans certains tissus comme le tissu adipeux, les muscles, mais aussi le sang. La 25-hydroxyvitamine D liée à sa protéine porteuse est la principale réserve circulante de la vitamine D. Sa demi-vie dans le sang est de 15 à 40 jours.
L'élimination de la vitamine D et de ses métabolites se fait par voie fécale (selles).



Analyse médicale
  • Concentration souhaitable : 20 à 100 ng/ml
  • Insuffisance : 10 à 20 ng/ml
  • Carence inférieure à 10 ng/ml
  • Seuil de toxicité : supérieur à 100 ng/ml. 
A voir aussi en fonction de votre labo.

Les besoins quotidiens normaux
Ce sont des apports suffisants et non recommandés. Mais actuellement la tendance des responsables scientifiques est de mettre en avant que ces taux devraient être surélevés.
  • de 0 à 50 ans    : 5 µg soit 200 UI (Unité Internationale)
  • de 51 à 70 ans  : 10 µg soit 400 UI
  • plus de 70 ans  : 15 µg soit 500 UI
Les aliments qui en apportent le plus
  • saumon : grillé, poché ou fumé
  • huître
  • hareng
  • champignon shiitake
  • produits laitiers
  • oeufs
  • viandes
Son rôle et sur quels éléments de notre organisme elle intervient
  • vitale pour la santé des os et des dents
  • essentielle dans le métabolisme du calcium dans l'organisme
  • régularise le taux de calcium sanguin en améliorant son absorption dans les intestins
  • elle protège aussi le calcium d'une élimination trop importante dans les urines
  • permet que le calcium se dépose mais aussi soit évacué des os
Ce qui peut provoquer des carences
  • Le manque de soleil.  L'exposition est jugée normalement suffisante de 10 à 20 minutes par jour sur les bras et les jambes. Pour les personnes à la peau mat ou très foncée, le temps de pose doit être allongé voir doublé. Les personnes vivant dans les régions nord de la terre sont souvent carencées.
  • Le végétalisme. Il suffit de voir la liste des aliments qui contiennent la vitamine D pour bien comprendre que les végétariens ou végétaliens encore plus, risquent une carence importante.
  • Troubles de mal-absorption intestinale.
  • Maladie de Crohn.
  • Colite ulcéreuse. 
  • Maladie coeliaque.
  • Mais d'autres maladies comme la mucovicidose également. 
  • L'âge.
  • Les bébés nourris au sein. L'allaitement ne permettant pas effectivement un apport en vitamine D, car celle-ci ne passe pas dans le lait maternelle.
  • Certains traitements médicamenteux comme : antiépileptique, anticonvulsivant, corticoïde. 
  • Souvent trouvées associées aux dysfonctionnement thyroïdiens dont surtout l'hypothyroïdie.
Ce que les carences peuvent entraîner
Chez les tout petits le rachitisme et certaines formes d'eczéma.

Chez les adultes :
  • ostéoporose
  • ostéomalacie souvent confondue avec de l'arthrose ou une fibromyalgie
  • peut favoriser le cancer du sein, de la prostate, du côlon
  • l'apparition de maladies auto-immunes
  • un diabète (type 1)
  • troubles cardiovasculaires
  • eczéma
  • douleurs musculaires et articulaires
    Ce que l'excès peut provoquer
    • des calcifications
    • maux de tête
    • nausées
    • vomissements
    • perte de poids
    • fatigue intense
    Pour toute supplémentation nécessaire se référer à la prescription du médecin et effectuer un contrôle régulièrement.

    L'approche de l'hiver, dans certaines régions, il est nécessaire de demander un contrôle qui devrait être systématique cela dit, afin de prévoir une supplémentation et éviter tous risques de carence.  Cette saison nécessitant un apport plus important vu le manque de soleil.

    A lire absolument : La vitamine D coûte trop cher à la sécu !

    Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

    Pourquoi ce blog ?

    Ma photo
    Valenciennes, Nord, France
    Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

    Archives.